Je lis la saga Les Ombres d’Édimbourg – Anna Lyra

Màj : 07/03/2022 | Lecture | 19 commentaires

Après mon coup de cœur pour le roman dont je vous ai parlé dans ma dernière revue, je suis repartie dans le genre fantastique avec la saga Les Ombres d’Édimbourg de Anna Lyra (vu la situation internationale, ça me permet de m’évader). Cette saga au cœur de l’Écosse se compose de 3 tomes principaux, ainsi que d’un tome 0,5 (sorti après les autres) et d’un tome 1,5 (publié entre les parutions des tomes 1 et 2).

Les Ombres d’Édimbourg - Anna Lyra

Soit dit en passant, j’adore les couvertures de cette saga ! Je ne sais pas vous, mais les couvertures sont toujours le premier élément qui m’attire pour un livre. C’est ce qui me fait m’arrêter ou pas. C’est d’ailleurs affreux quand on y pense, car des livres avec de simples couvertures peuvent être très bons et je passe à côté.

L’autrice française Anna Lyra

Anna Lyra est française, des Pyrénées plus précisément qui navigue entre la romance historique et l’urban fantasy. C’est d’ailleurs justement avec une de ses romances que j’ai tout d’abord connu cette autrice (La fleur des Highlands). Grâce à sa formation d’historienne, elle écrit des romans assez réalistes et bien fournis en détails sur l’Écosse et sur le temps des Vikings. Pour en savoir plus sur elle et ses romans, n’hésitez pas à passer sur son site. Je vous mets ci-dessous quelques uns de ses autres romans.

Anna Lyra

Les Ombres d’Édimbourg, tome 1 : L’Entre-Monde – Anna Lyra

Édimbourg, Écosse.
Un mal dort sous la ville depuis des siècles.
Aujourd’hui, il est en train de se réveiller…

Emily, jeune londonienne solitaire, méfiante et blasée, ne croit pas aux fantômes. Ni à la magie. Son monde bien réglé bascule pourtant le jour de son 20ème anniversaire, lorsqu’elle découvre à la fois Édimbourg et l’existence d’une autre réalité.

Non seulement les fantômes existent bel et bien, mais il se pourrait qu’un mal plus puissant, plus sombre et plus ancien que les spectres de la ville soit à l’origine d’un grave dérèglement de l’Entre-Monde, cette zone sécurisée qui protège le monde des humains.

Aux côtés de Ian et de son équipe d’étudiants en phénomènes paranormaux, Emily va découvrir une autre Édimbourg. Car, derrière les pittoresques pierres grises des closes et les vitrines brillantes des salons de thé, se dissimule une autre facette de la ville écossaise… Secrète. Sombre et dangereuse. L’envers du décor, peuplé de créatures ténébreuses.

Pour sauver l’Entre-Monde, Emily va devoir s’enfoncer dans les Ombres d’Édimbourg.
Les Ombres d’Édimbourg, tome 1 : L'Entre-Monde – Anna Lyra

Je vais déjà vous parler du tome 1, vu que c’est le premier vrai tome de la saga, le tome 0,5 étant sorti que plus tard. Vous l’avez compris au vu du résumé, l’intrigue se passe à Édimbourg, capitale de l’Écosse et grand lieu de phénomènes paranormaux (fantômes et autres apparitions…).

On y retrouve Emily, jeune Londonienne qui se voit offrir un collier mystérieux de la part de sa grand-mère. Ce bijou la conduit tout droit à Édimbourg, où elle va se retrouver au centre d’une intrigue mêlant druides, sorcières et fantômes.

Elle y rencontre Ian, Doug, Jenny, David et Bruce, un groupe de jeunes étudiants un peu spéciaux, dirigé par leur professeur James Campbell. Je spoile un chouilla mais tous ces gens sont des druides (oui, oui, comme dans Astérix mais en plus modernes). Grâce à eux, Emily va découvrir sa vraie nature et apprivoiser (vite fait) ses pouvoirs.

Ce premier tome pose les bases pour la suite (la fin est ouverte) et contient différentes intrigues plus ou moins liées : Qui sont les créatures qui veulent enlever Emily (et pourquoi) ? Pourquoi Lady Nimmo (fantôme du XVIIème siècle, femme qui a été exécutée pour meurtre) devient plus « visible » et agressive ? Qu’est-ce qui provoque la multiplication et la violence des apparitions ? Que se cache-il au fond des grottes construites par d’anciens druides ? Et enfin que cache James Campbell comme secrets ?

Franchement, je ne me suis pas du tout ennuyée pendant ce 1er tome. Il se lit très bien, il n’y a pas de moments de latence, ni de paragraphes inutiles. Je trouve ça super que l’intrigue se passe à Édimbourg, ça change je trouve. Et c’est vrai que l’Écosse reste encore aujourd’hui un pays un peu mystérieux, avec ses châteaux, ses histoires de fantômes et les monstres dans les lacs profonds.

Je trouve également que c’est assez original que les héros soient des druides. Du moins, c’est la 1ère fois que je lis un livre avec des druides comme héros, à notre époque. En littérature fantasy ou fantastique, on voit souvent des sorcières ou des vampires, mais jamais de druides.

Le seul petit truc qui m’a chiffonné était le personnage de Emily. Je ne sais pas trop pourquoi mais elle m’énervait un peu. Ok, sa vie est chamboulée mais j’avais du mal avec son caractère et sa manière de parler, un peu trop détendue pour être honnête. Enfin, c’est un détail, surtout que dans les revues que j’ai lues, les gens appréciaient ce personnage.

Les Ombres d’Édimbourg, tome 0,5 : Ceux qui voient – Anna Lyra

Ce roman est en fait un tome introductif à la saga, un préquel. On y apprend comment se sont rencontrés les différents personnages principaux (hormis Emily qui apparait qu’à partir du tome 1) et comment ils se sont retrouvés dans ce groupe secrets mi-étudiants / mi-espions du monde paranormal.

Moi, c’est Ian. Je vois des fantômes depuis que j’ai failli mourir, et aujourd’hui j’intègre enfin l’antenne de parapsychologie de la fac d’Édimbourg dans le but de comprendre ce qui m’arrive.

Je me croyais spécial à cause de mon don, mais j’étais bien loin du compte ! Il semble que les spectres ne soient pas les seules manifestations surnaturelles, dans le coin. Et, quand mon prof nous met à l’épreuve en nous envoyant dans le cimetière le plus hanté d’Écosse, il se peut que je découvre sur moi-même un extraordinaire secret…
Les Ombres d’Édimbourg, tome 0,5 : Ceux qui voient – Anna Lyra

C’est du coup un tome très rapide à lire mais que j’ai apprécié. Je ne sais pas vous, mais quand j’aime une saga, je trouve que c’est toujours un plus d’en apprendre un peu plus sur les personnages principaux. Ce tome n’est pas indispensable pour comprendre le tome 1 mais je trouve qu’il apporte vraiment quelque chose quand même.

Les Ombres d’Édimbourg, tome 1,5 : Éclats d’Ombres – Anna Lyra

L’autrice explique que ce tome n’est pas indispensable à la compréhension de la saga mais qu’elle a voulu développer certains points avant de publier le tome 2.

Après l’affrontement entre Emily, Ian et les autres et le maléfique Carron, quelques éclats d’ombres ont rejailli des ténèbres de Gilmerton Cove… Des fragments de la longue et mystérieuse histoire d’Edimbourg. Des récits oubliés, porteurs d’indications concernant la suite des aventures de Ian et d’Emily.

Ces éclats d’ombres, les voici.

A travers la novella et les nouvelles de ce recueil, faites plus ample connaissance avec des personnages secondaires de la saga, rencontrez de nouveaux venus qui réapparaîtront dans les deux tomes à venir, ou bien partez en quête de réponses dans le passé de la ville… Voici de quoi prolonger l’aventure des Ombres d’Édimbourg.
Les Ombres d’Édimbourg, tome 1,5 : Éclats d'Ombres – Anna Lyra

J’en suis actuellement à la moitié de ce tome donc je ne pourrais pas vous parler du tome en entier. Mais pour le moment, je suis dans la novella qui parle de la relation entre le professeur Campbell et la sorcière Clara durant les années 1920 (oui, ils sont trèèès vieux dans la saga du coup). Relation qui avait d’ailleurs failli déstabiliser les différents Mondes. J’ai également appris qui était le méchant que combattent nos amis dans le 1er tome. Un tome qui me semble très intéressant et qui développe en effet certains points vaguement évoqués dans le tome 1.

Petite conclusion (pour le moment)

Je referai un EDIT de cet article quand j’aurai davantage avancé dans la saga. Mais en tout cas, elle est vraiment prometteuse (pour qui aime ce genre littéraire évidemment). J’apprécie l’originalité de la nature des personnages principaux (des druides) et le fait qu’on ne rentre pas dans des clichés avec les personnages de sorcières. Si vous avez des ados à la maison qui apprécient le genre fantastique, sans doute que cette saga pourrait leur plaire 🙂

Cette saga pourrait-elle vous plaire ? Que lisez-vous en ce moment ?
Les Ombres d’Édimbourg - Anna Lyra

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires

  • Romain
    1 mai 2022

    « Les Ombres d’Édimbourg » ont de très jolies couvertures ! 🙂
    J’ai toujours aimé le fantastique, au point d’avoir mon propre univers de manoir hanté depuis l’enfance. Je termine en ce moment mon travail sur les trois petits textes de mon univers et j’espère ensuite pouvoir les publier dans un seul livre. ^^

    Répondre
  • ciloucr
    25 mars 2022

    Coucou,
    Dès que les histoires se passe en Ecosse, les histoires me tentent. Reste à voir si je les trouve en version papier.
    Passe un agréable week-end, bisettes

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      2 avril 2022

      Coucou. L’Ecosse est un pays tout à fait adapté pour ce genre de récits je trouve, un peu fantastique et mystérieux 😀 Bisous

      Répondre
  • Julie Lab.
    18 mars 2022

    Coucou!
    c’est en effet, le genre de lecture que l’on commence et que l’on doit avoir du mal à arrêter!
    Bisous!

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      20 mars 2022

      Coucou Julie. C’est vrai que quand je lis une saga comme celle-ci, je lis tout de bout en bout, j’ai toujours du mal à couper entre les tomes 🙂 Bisous

      Répondre
  • Not parisienne
    17 mars 2022

    Coucou, j’aime beaucoup ce genre de Saga et comme tu dis, en ce moment on a besoin de s’évader ! Je le note pour quand j’aurai avancé dans ma pile de lecture qui est déjà bien fournie! Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      20 mars 2022

      Coucou. Moi pareil, ma pile à lire est énorme, surtout depuis que je suis allée à la bourse aux livres de mon village lol. Bisous

      Répondre
  • Le boudoir d'Amandine
    13 mars 2022

    Coucou !
    J’ai de plus en plus de mal avec le fantastique mais je sais que ça pourrait plaire à des lecteurs de mon entourage.
    Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mars 2022

      Coucou Amandine. J’ai l’impression que les adultes n’aiment pas trop le fantastique :p Mais c’est un genre que j’ai toujours lu et j’aime toujours autant ^^ Bisous

      Répondre
  • Coucou,
    Merci pour la découverte. Ce n’est pas mon style de lecture. Je ne pense pas que ça me plairait me connaissant.
    Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mars 2022

      Coucou Vanessa. En effet, c’est un genre qui plaira peut-être davantage aux ados, mais je t’avoue que je suis restée fidèle aux romans fantastiques 😀 Bisous

      Répondre
  • Priscillia
    8 mars 2022

    Coucou,

    Ce n’est pas le genre de lecture que j’apprécie habituellement mais j’aime découvrir de nouveaux auteurs ou de nouveaux genres alors pourquoi pas 🙂

    Bisous belle soirée.

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mars 2022

      Coucou Priscillia. C’est sûr, il faut aimer le genre mais je trouve ces romans très construits et pas ennuyeux du tout 🙂 Bisous

      Répondre
  • Isabelle Frappier
    7 mars 2022

    Ce n’est pas vraiment mon genre de lecture mais le fait que ça se passe en Écosse, c’est intéressant; c’est vrai que c’est un endroit fascinant. Et effectivement, les druides, ça change des vampires, sorciers et loups-garou.

    En ce moment, je lis un bouquin sur les secrets et mystères de l’histoire; j’adore creuser ce sujet!

    Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      8 mars 2022

      Coucou Isabelle. J’adore aussi les livres qui portent sur l’histoire, ainsi que les docs à la télé. Je passe ma vie à regarder des documentaires Arte lol (c’est une chaine culturelle franco-allemande en fait). Bisous

      Répondre
  • Hello,
    Voilà un saga qui promet de bien nous éloigner de l’actualiser : le sujet semble intéressant et bien développer !
    Merci pour ton retour et curieuse d’avoir ton avis lorsque tu auras tout terminé.
    Bises

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      8 mars 2022

      Coucou Natie. En effet, ça permet de bien s’évader, surtout que j’ai un peu de mal en ce moment avec l’actualité… Bisous

      Répondre
  • Pourquoi pas pour changer de mes habitudes de lecture 🙂
    Je languis ton EDIT pour en savoir plus mais tu nous as déjà partagé pas mal de choses 🙂
    Bises

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      8 mars 2022

      Coucou Cécile. Même si je ne suis qu’à la moitié de la saga, je pense que la suite sera dans la même veine. J’espère juste ne pas être déçue par la toute fin :p Bisous

      Répondre
Design et thème par moi-même. Site propulsé par Wordpress et hébergé chez 1&1 Ionos.
Mentions légales & politique de confidentialité
Partagez
Tweetez
Enregistrer