📚 La fiancée anglaise – Gilles Laporte

Màj : 16/05/2024 | Lecture | 8 commentaires
Ressenti : 💗💗💗💗💗


Lors ma dernière virée chez Easycash, je suis tombée complètement par hasard sur La fiancée anglaise de Gilles Laporte. Ce livre ne rentrait absolument pas dans ce que je lis habituellement (fantasy / romance), mais comme l’auteur va venir aux Imaginales dans 10 jours, je me suis dis que j’allais me lancer et pourquoi pas aller le voir si j’avais aimé. Et grand bien m’en a fait car ce fut un coup de cœur !

La fiancée anglaise – Gilles Laporte
A tous, Adolphe Lamesch a laissé un vide immense. C’est sur ses traces que cinquante ans plus tard Robert Forester part à Châtel-sur-Moselle pour rencontrer les membres de sa famille et leur porter les mots de celui qui accompagna son enfance en Angleterre. Telle une promesse, à la mémoire du jeune Lorrain engagé parmi les premiers dans le sillage du général de Gaulle, disparu en mer à bord du torpilleur des Forces navales françaises libres La Combattante en 1945.
Pour sa mère Berthe, l’espoir de revoir son fils vivant n’avait jamais vacillé. Elle laissait toujours sa porte ouverte, au cas où…
Parce qu’elle détenait dans ses lettres le secret d’Adolphe. Un secret troublant, plein de vie et de résilience. Qu’elles étaient deux à partager…

Un roman bouleversant qui rend hommage à un héros discret de la Seconde Guerre mondiale, et dans lequel s’impriment la force du souvenir et le courage des femmes.
Édition brochée : Presses de la Cité (2019) – 443 pages
Édition audio : Audible (2020) – 10h50
✨ Existe également en format numérique

Mon avis sur La fiancée anglaise de Gilles Laporte

Comme ça l’est écrit sur la quatrième de couverture, ce livre est une histoire vraie devenue roman. Elle est l’histoire de Robert Forester, un anglais né durant la 2ème Guerre Mondiale qui part cinquante ans plus tard sur les traces de Adolphe Lamesch, jeune soldat français engagé dans les forces navales du Général de Gaulle. Il avait connu Adolphe dans sa petite enfance et sa mort dans le naufrage du torpilleur La Combattante en 1945 avait laissé un grand vide dans sa vie, sans parler de la promesse que le petite garçon lui avait faite dans le cas où il lui arrive quelque chose : aller dire à sa famille à quel point il les aimait. Bien que sa mère Allyson lui interdise catégoriquement d’aller en France (pour une raison qu’il ignore encore), Robert entreprend ce long voyage et retrouve ainsi la famille maternelle de Adolphe, elle aussi liée par des secrets vieux de plusieurs décennies.

Entre chapitres dans le présent et long passages dans le passé, nous partons à la rencontre de la famille Lamesch durant la guerre, principalement à Châtel-sur-Moselle dans les Vosges. Nous découvrons la destruction de Châtel durant la guerre et surtout nous suivons le quotidien difficile d’une famille courageuse et unie que la guerre a malmené. Nous faisons notamment la connaissance de :

  • Berthe, la mère de famille détruite par la disparition de son fils Adolphe, mais toujours restée forte.
  • Clément, le gendre qui s’est évadé d’un camp de travail et qui en subira les conséquences physiques toute sa vie. Et Louise sa femme, qui a traversé la France occupée pour rejoindre Clément dans la Loire.
  • Madame Nourrisson, qui a recueilli, soigné, aidé Clément et Louise à Montbrison. Une femme aux très belles valeurs.
  • Mais aussi Léone, très touchante. Allyson, la mère de Robert qui a toujours vécu dans le passé. Adolphe, forcément…
Châtel-sur-Moselle

Je crois bien que c’est la première fois que je lisais un roman comme celui-ci, historique et biographique. Et je dois dire que j’ai été très touchée par ce livre. Ça faisait longtemps que ça ne m’étais pas arrivée mais j’étais pressée de rentrer du travail pour pouvoir continuer ma lecture !

▪ ▪ ▪

La plume de Gilles Laporte est délicate, très poétique et toute en émotion. J’y ai très rapidement accroché. Et d’autant plus que l’histoire se passe en grande partie vers chez moi. En plus de m’émouvoir, ce livre m’a aussi appris beaucoup d’évènements qui ont eu lieu ici il y a maintenant 80 ans (bombardement, occupation, exécutions, libération par le Général Leclerc…). On y retrouve aussi des chansons ancienne que moi-même connait (Cadet Rousselle), mais aussi des lettres échangées notamment entre Allyson Forester et Berthe Lamesch, ces dernières ne s’étant jamais rencontrées et avaient néanmoins noué des liens forts malgré la Manche qui les sépare.

La soirée passa autour d’une bouteille, d’une blanquette de pauvre et du gâteau quatre-quarts, à tout se dire de la vie qu’ils n’avaient pas partagée : les bombardements de juin 1940, la tragédie des sinistrés, le courage du docteur Sayer, leur guerre à eux, sur terre, sa guerre à lui, en mer.

Adolphe questionnait Clément sur ses conditions de vie au Stalag, son évasion, Louise sur son épopée à travers la France, son passage de la Ligne, leur installation dans la Loire. Bras croisés sur la table, Berthe ne perdait pas une miette des récits ; Henriette et Lisette les écoutaient, fascinées comme autrefois par les contes fantastiques de l’école ; sur sa caisse à bois, René fumait à défaut de tabac – il avait épuisé le paquet de cigarettes à bout doré et sa ration de gris – des feuilles de haricots séchées au soleil d’été, précieusement conservées dans une boîte métallique de bouillon KUB, et rechargeait la cuisinière à intervalles réguliers.

La fiancée anglaise un roman authentique, montrant la résilience des campagnes françaises, la solidarité des familles qui ont tout perdu, mais aussi le courage de héros anonymes. Il montre une quête de vérité après des décennies de mensonges et de secrets de famille.

▪ ▪ ▪

J’ai été souvent émue pendant ma lecture. Surtout que d’après mes petites recherches généalogiques, nous sommes ici face à l’histoire de la famille maternelle de Gilles Laporte. Je trouve cela d’autant plus poignant. J’espère d’ailleurs pouvoir rencontrer l’auteur aux Imaginales et pouvoir lui dire de vive voix tout ce que je vous ai dit dans cette chronique.

Bannière Livraddict
Est-ce que ce livre pourrait vous plaire ?
La fiancée anglaise – Gilles Laporte

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Une fois que vous avez écrit votre message, n'hésitez pas à cliquer sur la petite ✉ pour pouvoir mettre vos "coordonnées" 🙂

Les commentaires

  • Isabelle Frappier
    14 mai 2024

    J’aime beaucoup ce genre de livre alors c’est sûr qu’il va figurer sur ma liste À lire! Merci pour cette bonne suggestion.

    Bisous, bonne journée

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mai 2024

      J’espère que tu le trouveras par chez toi, comme c’est un auteur plutôt local, je ne sais pas trop comment il est publié à l’étranger 🙂 Bisous

      Répondre
  • Light And Smell
    13 mai 2024

    Le fait que le livre soit basé sur une histoire vraie doit le rendre encore plus fort et émouvant. Merci pour la découverte.

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mai 2024

      En effet, je ne sais pas à quel point l’histoire de sa famille est romancée mais c’était vraiment émouvant, d’autant plus que ça se passait vers chez moi.

      Répondre
  • Meili
    13 mai 2024

    c’est une histoire à lire, l’émotion est au rendez-vous et le récit semble intéressante ! bonne journée

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mai 2024

      Je ne pensais pas mais c’était une final un coup de cœur, je ne pensais pas être touchée comme ça. Bonne journée 🙂

      Répondre
  • Coucou,
    On sent combien ce livre ta émue, une émotion qu’on percoit en lisant ton article.
    En ce mois de mai, je trouve très intéréressant ton retour sur ce roman issu d’une histoire vraie.
    Je pense que ça me plaira et plaira tout autant à ma fille.
    Je me le note !
    Bises et un grand merci pour cette découverte

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      16 mai 2024

      Coucou Natie. J’avais acheté ce livre car j’avais vu que l’auteur venait aux Imaginales et j’étais donc curieuse. Mais je ne pense pas être autant touchée. Peut-être que le fait que ça se passait chez moi a aussi aidé mais je le recommande vivement. Bisous

      Répondre
Design et thème par moi-même. Site propulsé par Wordpress et hébergé chez 1&1 Ionos.
Mentions légales & politique de confidentialité
Partagez
Tweetez
Enregistrer