Gros coup de cœur pour La Séance – John Harwood !

14/02/2022 | Màj : 27/02/2022 | Lecture | 20 commentaires

Hello ! Je voulais vous partager aujourd’hui un gros coup de cœur lecture : le roman La Séance de John Harwood. Je l’avais acheté complétement par hasard à la bourse aux livres de mon village (50 centimes !!) parce que j’aimais bien la couverture. Et qu’est-ce que j’ai bien fait ! Contrairement à mes habitudes, il n’est pas question ici de magie, mais plutôt de mystères sur fond de spiritisme.

La Séance - John Harwood

Quatrième de couverture de La Séance – John Harwood

Angleterre, fin de l’ère victorienne.
Constance Langton reçoit la visite d’un avocat, John Montague. Celui-ci lui annonce qu’elle vient d’hériter d’un manoir de famille dans le Suffolk, Wraxford Hall, et lui conseille de vendre la propriété sans perdre une seconde.
Wraxford Hall jouit en effet d’une sinistre réputation : ses précédents propriétaires y sont morts dans d’étranges circonstances et une jeune femme, Eleanor Unwin, y a mystérieusement disparu avec sa fille.
Quels terribles secrets renferment Wraxfod Hall ? Au fil du journal intime d’Eleanor et des recherches de Constance, deux femmes dont le désir d’indépendance dénote en pleine époque victorienne, se lèvent peu à peu les mystères qui entourent l’étrange demeure.
La Séance - John Harwood

Mon avis sur La Séance – John Harwood

Dès les premières pages, j’ai complètement été happée par le roman. Comme je vous l’ai dit en intro, nous ne somme pas ici sur un livre fantastique, mais sur une histoire remplie de mystères, dans une ambiance victorienne un peu sombre.

Le roman commence avec l’histoire de Constance Langton, jeune femme ayant eu une envie triste et ennuyeuse à souhait, avec un père absent et une mère complétement dépressive suite à la mort de la cadette. Pour l’aider, elle décide de s’intéresser aux séances de spiritisme, très en vogue à la fin du XIXème siècle. Son père parti et sa mère décédée, elle est recueillie par un vieil oncle. C’est là qu’elle va recevoir la visite de John Montague, avocat qui lui annonce qu’elle a hérité du manoir de Wraxford Hall. Il lui conseille alors mystérieusement de faire bouler le château, tellement il y a eu de phénomènes effrayants dedans : disparitions lors de nuits d’orages, morts…

A partir de ce moment là de la lecture, on change régulièrement de narrateur : on lit parfois le journal de John Montague (qui a bien connu le manoir), celui de Eleanor Unwin qui a mystérieusement disparu avec sa fille au manoir. Pour finir par la partie « enquête » de Constance, qui va vouloir élucider tous ces mystères, voire ces supercheries.

La Séance - John Harwood

J’ai trouvé ça très habile de la part de l’auteur de changer de narrateur en cours d’histoire. Cela nous permet de vivre deux fois une même scène mais avec différents points de vue. Alors c’est vrai que l’intrigue commence assez lentement avec l’enfance de Constance. J’ai vu que ça avait déplu à certains mais personnellement, j’ai trouvé que ça apportait quelque chose, ça posait l’histoire.

Tout au long du livre, on a l’impression dans un puzzle, pour lequel on a de temps en temps de nouvelles pièces à assembler. Entre les séances de spiritisme, les possibles apparitions d’Eleanor, les disparitions et décès par temps d’orage, des disparus qui ne sont pas si disparus que ça, le moine en noir, tout est là pour avoir une ambiance troublante, parfois assez oppressante qui m’a fait stresser pour les personnages principaux.

Franchement, j’ai adoré ! La fin est à la hauteur de tout le roman, je n’ai pas été déçue une seule seconde ! C’est d’ailleurs la première fois que je lisais un livre comme celui-ci et je vous le recommande à 1000% ! Du coup, c’est dommage que ce soit le seul roman traduit en français de cet auteur 🙁

Est-ce que ce roman mystérieux pourrait vous plaire ? Que lisez-vous actuellement ?
La Séance - John Harwood

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Les commentaires

  • ciloucr
    4 mars 2022

    Coucou Anna,
    La couverture est très jo:ie et ton avis me donne très envie de le découvrir.
    Je te souhaite un agréable week-end, bisettes

    Répondre
  • Not parisienne
    2 mars 2022

    Coucou, j’adore ce genre de trouvailles qu’on fait de façon improbable dans les bourses aux livres ou même dans les boîtes à livres ! C’est top ! Tu me donnes vraiment envie de lire ce livre, j’aime beaucoup les enquêtes et les livres un peu sombres, alors il est parfait pour moi ! Bises

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      8 mars 2022

      Coucou. Si jamais tu croises ce livre quelque part, franchement n’hésite pas. J’ai adoré le fait que ça se passe à l’époque victorienne, ça apportait vraiment quelque chose qu’on n’aurait pas eu dans un roman qui se passe de nos jours 🙂 Bises

      Répondre
  • Pepnaf
    24 février 2022

    Hello !
    Je ne connais pas ce livre ni son auteur, mais ton avis me donne envie de me laisser tenter par cette lecture !
    A bientôt 🙂

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      27 février 2022

      Coucou 🙂 Si tu aimes ce genre de lecture, je te le recommande à 1000% ! Bonne journée

      Répondre
  • Coups de Cœur de Mumu
    21 février 2022

    Coucou Anna,
    C’est pour ma part une totale découverte mais j’aime beaucoup sa couverture !
    Bises et bonne journée

    Répondre
  • Priscillia
    18 février 2022

    Coucou je suis assez sensible aux couvertures des livres. C’est souvent comme ça que je les choisis d’ailleurs.
    Merci pour cette revue détaillée sur celui-ci.

    Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Coucou Priscillia. C’est vrai que c’est aussi ce qui attire mon oeil en premier lol. Et je suis sûre que je rate parfois des livres intéressants car la couverture ne m’a pas fait de l’oeil… Bisous

      Répondre
  • L'univers beauté de Vanessa
    18 février 2022

    Coucou, Je ne sais pas si ce roman me plairait j’ai des goûts particulier. En ce moment je lis « brisée »
    Bisous bonne journée

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Coucou Vanessa. Il y a tellement de genre littéraires qu’on y trouve tous notre bonheur 🙂 Bisous

      Répondre
  • CamilleG
    17 février 2022

    ohhh merci pour la découverte, j’adore ce genre d’univers ! Bises

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Je n’avais jamais lu de romans comme celui-ci, excellente découverte ! Bises

      Répondre
  • Les confidences de Lizzie
    16 février 2022

    Je serai conquise par cette lecture intrigante.
    Si la fin est à la hauteur en plus, tu titilles ma curiosité et mon envie.
    Merci pour ce partage.
    Bises

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Coucou Cécile. Je suis régulièrement déçue par les fins de romans. Je t’avoue que j’avais peur que celle-ci me déçoive et finalement, pas du tout 😀 Bises

      Répondre
  • Isabelle Frappier
    15 février 2022

    Ce roman pourrait certainement me plaire. J’aime bien la couverture, moi aussi, elle me fait penser à un motif de broderie blackwork… L’époque victorienne est fascinante et j’adore l’idée du changement de narrateur. Je prends en note, pour ma liste « à lire »; merci pour cette suggestion!

    Bisous

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Coucou. Si jamais tu croises ce livre quelque part, vraiment n’hésite pas. J’ai adoré l’époque et l’ambiance 🙂 Bisous

      Répondre
  • Le petit monde de Natieak
    14 février 2022

    Hello,
    La part de mystère de ce livre m’attire beaucoup. Et ton avis ultra positif me donne encore plus à le lire.
    Je me le note en espérant le trouver à la médiathèque ( je ne connaissais absolument pas cet auteur !)
    Bisous et belle semaine

    Répondre
    • Annafaitsonblog
      19 février 2022

      Coucou. Je ne connaissais pas du tout l’auteur non plus. Mais après, il n’y a que ce livre là qui a été traduit en français donc je ne suis pas étonnée 🙂 Bisous

      Répondre
Design et thème par moi-même. Site propulsé par Wordpress et hébergé chez 1&1 Ionos.
Mentions légales & politique de confidentialité
Partagez
Tweetez
Enregistrer